Moins de vitamine D chez l’enfant né d’une mère obèse

Facebook Twitter

Obésité maternelle et risque pour bébé :

Les mères souffrant de problème de poids, et plus exactement d’obésité, transmettraient moins de vitamine D à leur enfant que les mères au poids normal.

grossesse-poids-obesite-maman

C’est le résultat d’une étude réalisée par l’Université de médecine de Chicago. Pour arriver à ce constat, les chercheurs américains ont suivi 61 femmes qui présentaient le même taux de vitamine D en début comme au cours de grossesse. Après l’accouchement, les vitamines D contenus dans le sang placentaire ont présenté une variation particulièrement importante. Il y aurait, en effet, une carence de moins de 30% chez le bébé né d’une mère obèse. Ce phénomène s’explique par le fait que la vitamine D soit stockée et que la molécule qu’elle contient se dissout dans la masse graisseuse.

L’importance de surveiller le poids en gestation :

Une raison de plus pour faire attention à son poids pendant la gestation, aussi bien pour le bien-être du bébé que pour la santé de la mère. Pour rappel, la vitamine D est nécessaire à la constitution du squelette en lui donnant une robustesse.

+ Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Powered by WordpressLAB
Bons Plans ToutPourLenfant Bénéficiez des Offres Exclusives pour le CYBER MONDAY de notre Partenaire IMAGINARIUM

tablette_300x250_v2

Bénéficiez de 15% de REMISE + 1 CADEAU OFFERT et de la livraison gratuite sur le site IMAGINARIUM